Être wedding « Mampreneure »


Au quotidien / mercredi, mai 29th, 2019
(Last Updated On: 29 mai 2019)

Depuis 10 ans que j’accompagne de futur(e) Wedding Planners, Wedding Designers et Officiants, j’ai rencontré des centaines de (futures) « mampreneure ». Eh oui, nous savons tous que les métiers que je viens de citer sont majoritairement féminins. Mais aussi, mon école de formation aux métiers du mariage s’adresse essentiellement à des personnes en reconversion professionnelle, ayant une moyenne d’âge de 30/35 ans. Tout pile l’âge moyen du premier enfant pour les femmes !

Et surtout, certaines d’entre vous s’intéressent aux métiers du mariage après leur propre mariage, qui est souvent suivi de près par l’envie de fonder une famille. D’ailleurs, on voit beaucoup de blog mariage se transformer en blog famille. Vous êtes donc nombreuses, enceintes ou jeunes mamans, à avoir l’envie d’une autre vie et de créer votre entreprise. Sur notre dernière formation Wedding Designer, ce n’est pas moins de 2 futures mamans que nous avions parmi nous ! 

Moi-même maman de 2 enfants de 9 ans et 3 ans, la conciliation entre vie parentale et vie professionnelle est un sujet qui me concerne personnellement ! C’est pourquoi je me suis engagée comme Responsable d’antenne auprès du réseau associatif Mampreneures. Un engagement qui me tenait à cœur. Je n’ai pas toutes les réponses mais j’aimerai partager, dans ce billet, mon expérience sur diverses questions qui me semblent préoccuper la future maman cheffe d’entreprise avant de se lancer. Quelles sont les difficultés rencontrées au quotidien par une maman cheffe d’entreprise ? Comment mieux s’organiser lorsqu’on est maman cheffe d’entreprise ? Pourquoi ne pas rester isolée ?

La décision de devenir Maman

Aujourd’hui, en 2018, dans le milieu professionnel, devenir maman pour une femme est un moment charnière de sa carrière. Les difficultés rencontrées sont nombreuses. Si elle veut préserver sa vie professionnelle, elle doit souvent ‘programmer’ grossesse. L’arrivée de bébé n’en ait pas moins difficile. Ce moment est souvent l’occasion d’une remise en question professionnelle profonde. Celles qui ont l’opportunité et font le choix de prendre un congé parental, profitent parfois de ce temps pour approfondir cette réflexion et leurs recherches d’une nouvelle vie professionnelle. Vous êtes effectivement nombreuses à vous intéresser aux formations de l’IWI à ce moment !

 

La décision de devenir cheffe d’entreprise

La décision de devenir Cheffe d’entreprise,  pour une femme, est généralement motivée par l’une des raisons suivantes :

– l’ambition et/ou la passion

– l’envie de valoriser sa vie de famille (en comparaison avec la vie possible en salariat)

Mais aussi, dans le milieu du mariage et notamment les nouveaux métiers cités plus haut, la création d’entreprise s’impose souvent. En effet, ce sont des activités qui tendent à évoluer comme des professions libérales. Quoi qu’il en soit, toute les mamans cheffes d’entreprise ont à cœur de concilier vie professionnelle et vie parentale.

Les difficultés de la mampreneure

L’organisation d’une mampreneure 

Comme toutes les mamans qui travaillent, la maman cheffe d’entreprise fait face aux contraintes d’organisation familiale. Je ne rentrerai pas dans le débat ici mais je trouve que la BD d’Emma sur la charge mentale est très parlante à ce sujet !

charge mentale wedding planner
Crédit : Emma

Les difficultés particulières de la Wedding mampreneure comparées à celles des mamans salariées, c’est que beaucoup d’entre elles travaillent à la maison. D’un point de vue organisationnelle, c’est assez complexe. Il n’y a plus de temps 100% travail et 100% famille. Tout s’entremêle.  Difficile de développer ainsi son activité mais aussi de conserver un équilibre familial.

Et le milieu du mariage est une contrainte organisationnelle supplémentaire. Travailler le samedi/dimanche et avec un rythme plus soutenu en été lorsque les enfants sont en week-end ou en vacances, peut être compliqué à gérer pour certaines familles.

Bien sûr, il y a tout de même un point positif face à ces contraintes, c’est une certaine liberté. Liberté dans son travail, ses choix mais aussi son emploi du temps !  Une liberté qui permet d’autant plus de profiter de sa famille.

 

Le regard des autres sur la mampreneure

Il est très difficile d’être maman cheffe d’entreprise, encore plus lorsqu’on exerce un métier qui ne nécessite pas de locaux. C’est le cas pour de nombreux professionnelles du mariage.  Difficile d’être crédible lorsqu’on est chez soi toute la journée. Il y a beaucoup de jugement dans le regard des proches assimilant la maman cheffe d’entreprise à une maman au foyer. Bien qu’être mère au foyer est l’un des beaux métiers du monde, il est aussi très peu valorisé dans notre société. C’est un autre combat, mais qui n’est pas celui d’une mampreneure.

N’ayant donc pas fait le choix d’être mère au foyer, il est difficile pour elle d’en assumer l’assimilation, bien qu’elle ait beaucoup de respect pour celles qui l’ont fait. En effet, la maman qui a fait le choix d’être cheffe d’entreprise n’a pas envie que l’on gomme toute une partie de sa vie (professionnelle), en ne la résumant qu’à son rôle parental.

Et tu fais quoi en hiver, quand il n’y a pas de mariage ? Finalement, c’est juste un passe-temps ? Mais tu ne travailles pas « vraiment » ? Telles sont les remarques que les professionnelles du mariage doivent régulièrement entendre. Mais aussi, il faut également assumer le regard lié à l’entrepreneuriat, de manière générale. Ça marche vraiment ton truc ?  Et tu gagnes ta vie ?

 

Développement de l’activité

Comme tout·e chef·fe d’entreprise, la Wedding mampreneure a la responsabilité directe de sa rémunération. Pour y arriver à pérenniser un niveau de rémunération escompté, elle doit développer au mieux son activité. Ainsi, elle doit donc, comme tout entrepreneur, être multitâche. En effet, elle doit avoir les compétences nécessaires pour être à la fois commercial, comptable, chargé de marketing, community manager, secrétaire, et professionnelle du mariage et, surtout, savoir les mettre en œuvre. Pas facile, facile.

 

Isolement de la maman cheffe d’entreprise

Enfin, la maman entrepreneure est seule. Plus de collègues, comme beaucoup d’entrepreneurs indépendants, et moins de vie sociale, comme tous les parents ! À long terme, cet isolement peut être difficile à vivre pour certaines, jusqu’à les décourager et nuire à leur épanouissement pourtant si recherché au moment de la prise de décision d’être maman Wedding entrepreneure.

 

Comment être une Wedding mampreneure épanouie ?

C’est bien beau de lister les « problématiques » de la maman cheffe d’entreprise, allez-vous me dire, mais vous êtes à la recherche de solutions. Voici donc quelques conseils et vous en trouverez d’autres sur un ancien de mes articles « Maman et chef d’entreprise« 

Réussir à concilier vie de famille et vie pro

Premièrement, question organisation, il faut tirer parti des bons côtés : la liberté.

Un agenda annuel

Préparez un calendrier annuel et anticipez les « grosses périodes ». Puis, étalez vos obligations mensuelles.

Voici quelques idées :

  • Janvier : finalisez la comptabilité (si vous êtes en société)
  • Février/Mars : Préparez toute la communication annuelle, et programmer/préparer les publications sur les réseaux.
  • Avril : Profitez de pâques pour partir en famille quelques jours avant la saison
  • Mai : Activez-vous pour finaliser toutes les tâches importantes des préparations des prestations de la saison
  • Juin/Juillet : concentrez-vous sur les mariages en cours et les premiers rendez-vous de la saison suivante
  • Août : concentrez-vous sur les mariages en cours et les premiers rendez-vous de la saison suivantes. Préparez la rentrée des bouts de chou
  • Septembre : concentrez-vous sur les mariages en cours et les premiers rendez-vous de la saison suivantes ainsi que la rentrée
  • Octobre : soufflez un peu. Partez en vacances au soleil en famille
  • Novembre : reprenez le rythme. Construisez votre plan de communication pour l’an prochain, repensez votre stratégie marketing, réseautez, …
  • Décembre : préparez votre planning annuel de l’an prochain, préparez Noël !

 

Quotidien d’une maman cheffe d’entreprise

wedding mampreneure

Quelques conseils pour le quotidien : 

  • Ayez un bureau et un espace de travail bien délimité des espaces de vie de la famille
  • Ayez des horaires de travail fixes et partagez-les avec la famille afin que tout le monde prenne conscience que vous travaillez. Dans cette optique, ne travaillez pas pendant les heures consacrées à la famille et inversement !
  • Expliquez clairement ce que vous faites à vos enfants, même au(x) plus petit(s). Mettre des mots sur une situation nouvelle permet d’anticiper toute frustration. 

 

 

Rejoindre un réseau

Je vous conseille vivement de rejoindre un réseau de petits entrepreneur·e·s pour ne pas vous sentir isolée ! Pour ma part, je suis ravie de faire partie du réseau Mampreneures France, et d’avoir la responsabilité d’une antenne (Metz). 

Le réseau Mampreneures est un réseau de Femmes cheffes d’entreprise ET mamans.  Il vise a rassembler les mères entrepreneures en vu de réseauter, nous encourager et partager autour d’une thématique commune qu’est la conciliation vie parentale et vie entrepreneuriale !

En effet, chaque mois, nous nous retrouvons pour un MamCafé, et on y vient comme on est : pas de pression, ni de jugement ! 

Pour rejoindre une antenne, c’est par ici : www.reseau-mampreneures.org. Votre 1er MamCafé est offert !

Co-fondatrice de l’International Wedding Institute, je conseille au quotidien, depuis plus de 10 ans, des futurs professionnels du mariage qui créent leurs petites #WEDDING entreprises.